La CIA- NSA ed il lavoro sporco. Una novità ?


Una riflessione sul recente clamore attorno alla persona di Edward Snowden

Edward Snowden       e alla sua denuncia del lavoro di spionaggio della CIA. – NSA,

L’agenzia di stampa Euro topics ( www.eurotopics.net )  ci offre un panorama di alcune prese di posizione nei media.

Il caso si presterà ad alcune considerazioni sul ruolo dello spionaggio oggi, in tutti i campi, e sul suo  rapporto con la politica dei  governi. La Svizzera si trova oggi a pronunciarsi sul rapporto con gli USA nell’ambito dell’indagine fiscale sulle banche elvetiche , e questo episodio di spionaggio avvenuto proprio a partire da Ginevra ( dove Snowden ha operato come spia al servizio del programma Prism ) solleva non pochi interrogativi.

_____________________________________________________________________________________________

Prism : les Etats-Unis sous le feu des critiques
Les politiques européens ont demandé lundi à Washington des éclaircissements sur les activités d’espionnage pratiquées en Europe par les services secrets américains. L’informateur Edward Snowden, à l’origine de la divulgation du scandale Prism, est entré dans la clandestinité à Hong Kong. Si certains commentateurs font l’éloge des lanceurs d’alerte qui dénoncent ces pratiques, d’autres rappellent qu’il y a longtemps que la vie privée n’existe plus.

Le Temps – Suisse
Edward Snowden est un héros
Edward Snowden, le lanceur d’alerte du scandale Prism, est un nouveau héros de la trempe de Bradley Manning, l’informateur de Wikileaks, estime le quotidien libéral Le Temps : “Le renseignement a … changé de nature. Il n’est plus cantonné à l’acquisition de données ciblées, il collecte automatiquement d’énormes volumes d’informations sur la vie de chacun, à travers Internet et la numérisation des moindres faits et gestes. … Heureusement, ce Léviathan a aussi son talon d’Achille: l’individu. Ou plutôt, l’individualiste à la Manning ou à la Snowden qui, selon le mot désabusé d’un spécialiste du renseignement, ‘se croit autorisé à porter un jugement moral sur la conduite de l’Etat pour lequel il travaille’, et qui fait ‘qu’il y aura de plus en plus d’affaires de ce type’. Son existence est, pour l’heure, la meilleure garantie que le cauchemar d’un Big Brother électronique ne se matérialisera pas.” (11.06.2013)

» article intégral (lien externe, français)
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Politique Intérieure» Ethique» Médias» USA» Mondial
Tous les textes disponibles de » Sylvain Besson

Dagbladet Information – Danemark
Le combat contre Big Brother n’est pas encore perdu
Les Etats-Unis instaurent des pratiques qui ressemblent à celle de la Stasi, la police politique de RDA, écrit dans le quotidien de centre-gauche Information le lanceur d’alerte Daniel Ellsberg, qui avait rendu publics les fameux Pentagone Papers il y une quarantaine d’années. Les révélations sur le programme de surveillance d’Internet Prism lui redonnent espoir que les choses changent : “Les nouvelles technologies numériques et les nouveaux pouvoirs de surveillance confèrent à la NSA, au FBI et à la CIA des possibilités qui surpassent les rêves les plus audacieux de la Stasi. … Snowden a révélé que le milieu des services secrets était devenu la ‘Stasi Unie d’Amérique’. … Je vois le salut dans l’exemple d’Edward Snowden : en divulguant ces informations au péril de sa vie, il incitera peut-être d’autres personnes qui détiennent des connaissances comparables à faire preuve de conscience, de patriotisme et de courage civique. … Snowden a fait ce qu’il a fait parce qu’il avait identifié la véritable nature du programme de surveillance de la NSA : une activité dangereuse et anticonstitutionnelle.” (11.06.2013)

» article intégral (lien externe, danois)
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Politique Intérieure» Droits de l’homme» Médias» USA
Tous les textes disponibles de » Daniel Ellsberg

La Stampa – Italie
Pseudo-justiciers plutôt que lanceurs d’alerte
Dans le débat sur la divulgation d’informations de l’armée américaine et des services secrets, personne ne souligne que ni l’informateur de Wikileaks, Bradley Manning, ni la source des fuites à l’origine du scandale Prism, Edward Snowden, ne sont des lanceurs d’alerte au véritable sens du terme, écrit le quotidien libéral La Stampa : “On place normalement dans cette catégorie ceux qui dévoilent des actes illégaux et appellent l’Etat à intervenir pour rétablir la légalité. Le soldat de Wikileaks et l’informaticien du ‘Datagate’ ont pour leur part réuni des documents jugés illégaux pour dénoncer des programmes qui, jusqu’à preuve du contraire, s’avèrent légaux, gérés par le gouvernement et approuvés par le Congrès. … Les jeunes Bradley et Edward ne sont pas des héros. Ce ne sont pas non plus des traîtres. Ce sont deux idéalistes, d’une vingtaine d’années chacun, qui se sont arrogés le droit de décider seuls ce qui est juste ou erroné dans l’appareil sécuritaire le plus complexe de la planète. Leurs actes entreront dans les annales, mais ils ne changeront pas le cours de l’histoire.” (11.06.2013)

» page d’accueil (La Stampa)
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Vision du monde» Justice» Armée» USA» Mondial
Tous les textes disponibles de » Marco Bardazzi

Irish Examiner – Irlande
Surveillance de l’Etat, une pratique banale aujourd’hui
Les pratiques de surveillance de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) ont suscité l’indignation ces derniers jours en Europe. Une indignation dont s’étonne le quotidien libéral Irish Examiner : “L’envergure du projet est impressionnante, et pas seulement pour ce qui est de son volet américain. Pourtant, il faudrait être extrêmement naïf pour ignorer l’existence de ce système. Effectivement, le contraire aurait été bien plus surprenant. Notre monde s’est profondément transformé, notamment cette dernière décennie. Différentes formes de communication permettent des activités qui n’étaient encore pas possibles à l’époque des attaques des tours jumelles de New York. En dépit de ces changements monumentaux et irréversibles, nous ne voulons pas nous départir de notre conception conventionnelle de la confidentialité. S’il est naturel que nous tenions à notre vie privée, il faut être conscient qu’une fois en ligne, nous pénétrons dans un monde qui ne connaît ni limites, ni restrictions.” (11.06.2013)

» article intégral (lien externe, anglais)
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Ethique» Médias» Terrorisme» USA» Mondial

Eesti Rahvusringhääling – Estonie
La vie privée n’existe plus
Dans le cadre du programme Prism, l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) a effectué une gigantesque collecte de données visant notamment l’Iran et le Pakistan, mais aussi l’Europe et surtout Allemagne. Le site de la radio estonienne Eesti Rahvusringhääling craint que malgré ses efforts, l’Europe ne soit pas en mesure de protéger la vie privée de ses citoyens : “En effet, par le truchement des serveurs des entreprises technologiques américaines, les informations sont partagées avec les services secrets américains. … Un commentaire aussi court que choquant de l’expert Internet finlandais Mikko Hyppönen résume les inquiétantes possibilités du programme : la vie privée est morte. … Ce que la logique laissait pressentir est devenu réalité. L’explosion des réseaux sociaux est un cheval de Troie que nous avons laissé entrer chez nous. Nous avons établi un lien direct avec l’enfer de la protection des données. On ne pourra rien changer tant que l’on voudra bénéficier du confort de services gratuits.” (10.06.2013)

» article intégral (lien externe, estonien)
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Politique Intérieure» Droits de l’homme» Médias» Europe» USA» Mondial
Tous les textes disponibles de » Rain Kooli

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...