EN MARGE Quand la Roumanie vendait ses juifs


Carrefour est-ouest, le blog de Gérard Delaloye

En tournant Juifs à vendre, le réalisateur Radu Gabrea a eu la bonne idée de se lancer dans un documentaire historique racontant la manière dont les gouvernements communistes d’après-guerre sont parvenus à se débarrasser de leurs concitoyens juifs. En les vendant à Israël en faisant jouer diverses filières, la plupart dépendant des services secrets. L’enjeu était colossal : il ne reste aujourd’hui qu’une poignée de juifs dans le pays (environ 8000) alors qu’ils étaient quelque 800000 avant la première guerre mondiale. C’est de Roumanie que sont partis vers 1880 les tout premiers militants sionistes décidés à fonder un kibboutz en Palestine. Comme ailleurs en Europe centrale, l’histoire a été dure avec les juifs : les guerres, la shoah, le racisme politique des dictatures ont détruit des communautés solidement implantées. Le film de Gabrea n’est pas un chef d’œuvre, mais il a trouvé d’excellents documents filmiques et apporte un précieux témoignage sur…

View original post 81 altre parole

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...